18 mars 2009

Critères et coefficients pris en compte par Google pour référencer un document web : encore du bruit...

Incroyable de constater que le bruit ne cessera jamais autour des "mythes" concernant le fonctionnement des algorithmes utilisés par les moteurs de recherche...

J'en veux pour preuve cet article plein de bonne foi puisqu'on nous parle de "source sûre" :

http://www.jarodxxx.com/index.php?post/2009/03/15/Optimisation-de-referencement-google%2C-notation-de-chaque-balise

et qui mentionne, je cite, l'ordre d'importance accordé par Google pour chacune d'elles ? (les balises HTML).

L'article présente des coefficients d'importance attribuée par le célèbre moteur de recherche aux balises les plus connues, ainsi que d'autres critères (liens entrants, age du site, fréquence des mises à jour...) dont la plupart semblent "logiques" (la sémantique, c'est pas pour les toutous, les serveurs donnent la date de création/modification de chaque fichier demandé, brevets déposés par Google pour connaître l'âge d'un nom de domaine et accorder un coefficient relatif au site crawlé, etc)

Mais pour le reste, c'est ... intriguant.

Passons sous silence la fameuse balise "H7" qui est mentionnée par la source sûre, le reste est moins frappant mais tout aussi sujet à caution :

Précision de la grammaire et orthographe : 1.8 / 5

Validation du document au W3C : 1.4 / 5

Performance historique du site tel que mesuré par le temps passé sur la page, les taux de clics de SERPS, les visites directes, Signets, etc ... 2.8 / 5

Vérification du site via webmaster central : 1.3 / 5

Le meilleur coefficient étant à mon avis celui-ci :

Qualité du contenu du document : 3 / 5

Certes, une pondération doit être effectuée sur l'ensemble de ces critères, et document par document, mais quand même...

Certes, les critères listés dans l'article en question ne sont pas absurdes ou dénués d'intérêt, enfin je souhaiterais que la qualité d'une page soit aussi bien valorisée, mais il est dommage de ne pas présenter plus d'indications, ni de pondérer ces données qui sont présentées comme faisant autorité.

De là à penser que ce document sert à valoriser le travail d'une agence de référencement lors du rendez-vous commercial avec un prospect, il n'y a qu'un pas ;-)